20 conseils pour brainstorming
By Design Management
Oct 24

20 conseils pour brainstorming

Nous avons préparé cet article comme un guide de démarrage rapide pour ceux qui ont l’intention de faire du brainstorming mais qui ne connaissent pas les techniques, sans aller trop loin.

Il existe de nombreuses méthodes différentes, voici la méthode que nous avons retenue. Elle nous a grandement aidé.

Avant le brainstorming

  1. Informez les personnes qui participeront au brainstorming au moins 2 jours à l’avance du sujet qui sera traité. Demandez-leur de réfléchir et de faire des recherches par eux-mêmes.
  2. Identifiez une personne parmi les participants et demandez-lui de ne surtout rien faire. Elle sera le Candide.
  3. Toute l’équipe créative (si vous n’êtes pas une agence, il serait bon d’inviter une personne de votre agence.)
  4. Au moins une personne du service concerné de votre entreprise ou votre client
  5. Une personne du service ventes / marketing de votre entreprise ou votre client
  6. Une personne qui n’a rien à voir avec le sujet (peut être votre secrétaire, votre conjoint, un ami proche.)

Remarque: si vous ne pouvez pas constituer l’équipe idéale, ne prenez que des personnes de l’entreprise.

Jour de tempête

  1. Choisissez entre 10h00 et 11h30 du matin pour faire vos brainstormings. Ce sont les heures où la partie créative du cerveau fonctionne le plus efficacement.
  2. Il est très important que les participants n’aient pas l’impression d’être à un examen comme si ils doivent obligatoirement avoir une bonne idée. Ils devraient avoir l’impression que quelque chose d’amusant est fait. Assurez-vous avoir des biscuits ou amuse-bouche à disposition. Laissez tout le monde s’asseoir confortablement.
  3. Lorsque vous déterminez le sujet du brainstorming, soyez TRÈS précis, ne réfléchissez pas à plus d’un sujet, définissez votre objectif principal et assurez-vous que toutes les personnes impliquées sont bien comprises.
  4. Tous les participants doivent avoir un stylo et du papier dans leurs mains. À la fois pour écrire les idées qui leur viennent à l’esprit, pour noter les objections qu’ils feront au second tour, et pour visualiser leurs idées si nécessaire. Un croquis est souvent d’une grande aide pour poser un concept.
  5. Une bonne séance de brainstorming doit être animée par une seule personne. Pour avertir l’équipe quand ils s’éloignent du sujet, être médiateur en cas d’opposition, etc.
  6. Planifiez la séance pour qu’elle ne dépasse pas 1 heure (si tout va bien, l’animateur peut décider d’allonger un peu la séance.)
  7. Dans le brainstorming, l’essentiel n’est pas la «qualité» mais la «quantité». En tant qu’animateur, votre objectif doit être de noter rapidement autant d’idées que possible dans la première demi-heure. (Ce serait bien si le responsable se fixe un objectif de l’ordre de 25 idées ou 50 idées.)
  8. Une autre tâche de l’animateur doit être de s’assurer que les autres participants ne commentent ou ne s’opposent à aucune idée. Si quelqu’un propose et un autre s’oppose, par exemple « ridicule, on aura jamais le budget », les deux parties entrent dans l’auto-censure. Si la réponse est plus cinglante, alors l’animateur se trouvera en position de défense. Autant d’attitudes qui ne seront pas constructives. Dès lors, on peut décider de créer un système de pénalités «positives » comme des croissants le lendemain pour la team, le service de café/thé du matin à l’équipe… Soyez créatif et n’oubliez pas que vous êtes là pour passer un bon moment.

L’œil du cyclone

  1. Une fois que vous avez le nombre d’idées cible, passez au deuxième tour. L’application de pénalité se termine au début du deuxième tour.
  2. Au second tour, soumettez les idées au vote, chaque participant attribuera 3-2-1 points aux 3 idées qu’il préfère, en ordre ascendant.
  3. Faites une sélection finale en évaluant les 3 meilleures idées en termes d’applicabilité, de besoins budgétaires et de critères de temps.
  4. Il n’y a pas de règle selon laquelle les bonnes idées seront nécessairement trouvées à la fin du brainstorming. Revenez-y ensemble après quelques jours si nécessaire.
  5. Le brainstorming est une affaire de chimie. Au fil du temps, les participants apprennent à mieux se connaître et l’efficacité augmente. Si quelqu’un a trop gâché la chimie, vous pouvez le sortir de la tempête sans l’embarrasser.

N'oubliez pas que quel que soit votre travail, vous pouvez trouver des solutions créatives et innovantes qui dépassent vos attentes en mettant n'importe quelle idée dans un processus de brainstorming.

Sélections Postes

Recherches sur les écosystèmes et Touchpoints
Recherches sur les écosystèmes et Touchpoints
October 14, 2020
Applications interactives
Applications interactives
October 15, 2020
Présentation d’Entreprise
Présentation d’Entreprise
October 15, 2020
Site Vitrine
Site Vitrine
October 18, 2020

Sélections Portfolio

Aksigorta
Aksigorta
October 14, 2020
Wirecard
Wirecard
October 02, 2020
e-Hamal
e-Hamal
October 23, 2020
PayU
PayU
October 01, 2020